A propos...

Une petite bosse, un emballage abîmé, plus que quelques jours avant la DLC ?

Bien qu’un peu différents, nos produits sont tout aussi bons; Découvrez chaque mois nos nouveaux arrivages au meilleur prix.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes une entreprise jeune et dynamique soucieuse de son environnement et écœurés par la surconsommation et le gâchis alimentaire que cela engendre.

Notre mission : participer à la réduction du gaspillage alimentaire en proposant des produits avec une date de consommation (très) réduite à un moindre coût.

Ouvrez les portes du Kontainer !

Découvrez un monde de bons produits à petits prix : un monde sans gaspi et plein d’économies !

Nous luttons contre la gaspillage alimentaire !

Chaque année, 20% du gaspillage alimentaire serait dû au respect des dates alimentaires de consommation. Mais sont-elles fiables ? 

(Source : JT 20H – avril 2019)

Le gaspillage alimentaire est à l’origine de plus de dix millions de tonnes de déchets par an, lié en partie aux dates limites de consommation.

DLC, DLUO, DMM ?

Tout comprendre

Comprendre et faire la différence entre les dates de consommations (DLC), les dates limites d'utilisation optimale (DLUO), et date de durabilité minimale (DDM).

La DLC concerne les produits alimentaires périssables. Elle indique la date à laquelle le consommateur peut manger le produit. Le consommer après la date indiquée peut exposer la santé du consommateur à un danger immédiat.

La DLUO/DDM concerne les produits d’épicerie ou il est mentionné « à consommer de préférence avant … » Cette date informe le consommateur d’une éventuelle perte de saveur, de gout en consommant le produit après la date mentionnée. Le produit peut donc être consommé après cette date sans danger pour la santé du consommateur.

Nous nous focalisons donc sur ces produits pour lesquelles la DLUO est proche (mais non dépassée), qui ne peuvent plus être vendus en magasin, mais qui ont toute leur place dans les assiettes de nos consommateurs.

Nos missions

Nous avons pour mission de réduire le gaspillage alimentaire en proposant des produits invendus pour de nombreuses raisons : 

- Produits hors contrat date

- Surstockage de la part des grandes surfaces afin d’éviter les ruptures de stock

- Changement de packaging de la part du fournisseur

Ce gaspillage alimentaire n’est pas visible de la part des consommateurs, puisque les produits n’arrivent pour la plupart même pas dans les rayons des magasins.

Une sauce tomate avec une DLUO de 2 mois est évidemment consommable, mais les fabricants ne peuvent plus la vendre en grande surface, nous sommes là pour proposer ces produits à un prix très avantageux au lieu de les jeter.

Nous souhaitons par notre initiative encourager les consommateurs à consommer ces produits que peu ne regardent pas, nous engager dans une démarche écologique et engagée en luttant activement contre ce gaspillage alimentaire.

Grâce à notre site de vente de produits alimentaires le Kontenair, vous aurez la possibilité de trouver une multitude de produits qui vont permettront de varier vos repas et de connaître de nouvelles références que vous n’auriez même pas pensé consommer.

Nous essayons via notre concept agir pour notre environnement sans impacter votre pouvoir d’achat. Notre démarche est simple, responsable et fait preuve de bon sens.

Plus la date de consommation finale se rapproche, plus le produit fait l’objet de réduction forte.

Pourquoi hésiter ?

Les produits conservent toutes leurs qualités nutritionnelles puisque la date de consommation n’est JAMAIS dépassée !

Nous vous proposons aujourd’hui une centaine de références de qualité, à un prix incomparable.

Quelques chiffres :

1- Au niveau du champ : les fruits et légumes non calibrés sont jetés.

2- Pendant le transport : des produits sont abîmés.

3- Lors du stockage en entrepôt : si la chaîne du froid est rompue, tous les produits sont jetés.

4- En usine : de nombreuses pertes  surviennent pendant la préparation des plats cuisinés.

5- Au supermarché : un grand nombre de produits sont rejetés selon des critères « esthétiques » et course à la fraîcheur des produits.

6- A la maison, au restaurant, à la cantine : le gaspillage est dû au surplus d’achats, aux oublis dans le réfrigérateur, aux portions trop grosses. 50% du gâchis se passe à cette étape !

Source : www.fne.asso.fr

Nous sommes tous acteurs de cette perte alimentaire, mobilisons-nous !!